l'encrier de rosemarie

l'encrier de rosemarie

Le cerisier

Alité depuis plusieurs semaines, avec l'interdiction de se lever, le plus difficile pour Louis, c'est de ne plus pouvoir travailler dans son jardin. Il en est réduit à quémander des informations à sa femme. La fenêtre est à l'opposé de son lit et ne lui concède qu'un bout de ciel et d'un cerisier qu'il a planté, oh! il y a bien des années.

Jeanne entre, claudique jusqu'à la fenêtre - toujours cette maudite sciatique - et ouvre le volet.
- Regarde, il pleut, une belle pluie de printemps.
Un faible sourire déride le visage de son mari.

SUITE



29/10/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres